Angε♥dε♥ζ'Îlε™

14.09.16

A beautiful thing...

“This life is what you make it. No matter what, you're going to mess up sometimes, it's a universal truth. But the good part is you get to decide how you're going to mess it up. Girls will be your friends - they'll act like it anyway. But just remember, some come, some go. The ones that stay with you through everything - they're your true best friends. Don't let go of them. Also remember, sisters make the best friends in the world. As for lovers, well, they'll come and go too. And baby, I hate to say it, most of them - actually pretty much all of them are going to break your heart, but you can't give up because if you give up, you'll never find your soulmate. You'll never find that half who makes you whole and that goes for everything. Just because you fail once, doesn't mean you're gonna fail at everything. Keep trying, hold on, and always, always, always believe in yourself, because if you don't, then who will, sweetie? So keep your head high, keep your chin up, and most importantly, keep smiling, because life's a beautiful thing and there's so much to smile about.”

MM

 

Marilyn Monroe

Posté par Angedelile à 19:34 - Permalien [#]
Tags : , , ,


01.06.07

Bienvenue

_______________________________________________________

Posté par Angedelile à 21:09 - Permalien [#]

11.05.07

Le vrai pouvoir, Louise Arbour.

« Je rencontre des personnes illettrées, mal nourries et qui vivent constamment dans la peur et l’insécurité, dit-elle. Au lieu de se décourager, elles cherchent la plupart du temps à améliorer leur qualité de vie. Cela m’encourage à aller de l’avant. »

louise_d

`

HAUTE-COMMISAIRE des Nations Unies pour les droits de l'homme, avait réclamé du Soudan l'ouverture urgente d'une enquête concernant les viols commis par l'armée du Soudan dans la province du Darfour... l'emporte !  Le ministre soudanais de la Justice, Ali Al-Mardi vient de déclaré que son pays était prêt à enquêter.

«C'est une présomption, mais même au regard de cette présomption, nous sommes prêts à enquêter sur toutes les plaintes formulées sur cette question ». Il a ajouté que le département mis en place pour combattre les violences faites aux femmes avaient à sa disposition assez de procureurs, de femmes policiers et d'employés pour assumer cette tâche. Les informations sur les viols et cet enlèvement ont été obtenues par une équipe de 30 enquêteurs de l'ONU pour les droits de l'homme qui travaillent dans la région du Darfour.

Selon des témoignages de certaines des victimes... âgées que de 13 ans et au moins deux femmes enceintes les assaillants portaient des uniformes militaires et ont été décrits par les victimes comme des soldats. Les sévices sexuels reprochés se seraient produits vers la mi-décembre dans neuf villages de la région de Jebel Marra, dans l'est du Darfour. Mme Arbour a également réclamé l'ouverture d'une enquête sur l'enlèvement, en septembre 2006, de 19 hommes par l'Armée de libération du Soudan. Seulement 3 de ces hommes ont été libérés par la suite, mais l'incertitude demeure sur ce qui est arrivé aux 16 autres. En janvier, huit corps ont été découverts, qui seraient ceux de certains des disparus. D'autres membres du groupe de disparus pourraient se trouver parmi 25 cadavres exhumés en octobre. Les hommes enlevés auraient été torturés à mort ! Selon les estimations de l'ONU, le massacre meurtrier qui oppose les milices arabes à des mouvements rebelles africains a fait plus de 200 000 morts et près de 2,5 millions de personnes déplacées...

louise_d_2

« Dans le cadre de mes fonctions, j’ai eu l’occasion d’avoir une perspective particulière de ce qui sous-tend les gestes les plus spontanés d’humanité, de générosité et de compassion, et aussi de ce qui se cache derrière les pires atteintes à la dignité humaine, a expliqué Louise Arbour. La peur est à la fois la meilleure et la pire des conseillères. Elle déclenche un sentiment d’alerte qui peut être salvateur, de même qu’elle peut produire une réponse prématurée ou irrationnelle. Face au terrorisme, la politique de la peur exige un abandon de la liberté au profit de la fausse sécurité, du secret et du profilage racial. Face à la guerre, elle provoque une escalade du militarisme, de la répression et de l’endoctrinement. Devant la pauvreté extrême, la politique de la peur mène à un effet pervers à double face: d’un côté, elle octroie un outil de survie inapproprié pour les pauvres qui conduit au radicalisme et à l’extrémisme religieux tandis que, de l’autre côté, elle offre un outil de préservation aux riches qui mène à l’exclusion, au développement d’une mentalité de fermeture et à la surconsommation. En somme, les conséquences d’une politique de la peur se traduisent en racisme et en xénophobie qui ne sont souvent en réalité que la peur de l’autre.»

« Les pays en conflit sont les plus dangereux pour les journalistes, et l'année dernière n'a pas fait exception ...», exprime Louise Arbour dans un communiqué publié le 1er mai et transmis à l'occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse. Mais les journalistes sont aussi tués, harcelés et intimidés par les autorités, des groupes armés ou le crime organisé dans des pays qui sont censés être en paix, a fait observer la Haut Commissaire.« Qu'ils soient en guerre ou non, les pays les plus dangereux pour les médias ont un point commun : ils manquent pratiquement tous à l'obligation de traduire en justice les auteurs de ces attaques et de ces meurtres », a-t-elle déploré.

Posté par Angedelile à 00:03 - Permalien [#]

08.05.07

♥CHAPEAU ANDRÉ BOISCLAIR♥

CHAPEAU et MERCI M.ANDRÉ BOISCLAIR

andreboisclair

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

*.. :blackrose: ..*campus      :iconScadee:     campus *.. :blackrose: ..*

Ses dernières paroles ... :heart:

"J'ai informé ce matin la présidente du Parti Québécois, Mme Monique Richard, que je quitte la direction du Parti. Je cesse donc, de ce fait, d'être le chef de l'aile parlementaire du Parti Québécois à l'Assemblée nationale. Cette décision a été mûrement réfléchie et entre en vigueur immédiatement. Je continuerai cependant de faire partie du caucus du Parti Québécois et de représenter pour le moment les citoyens de la circonscription de Pointe-aux-Trembles. J'ai été honoré de représenter les membres du Parti Québécois et je me suis toujours senti privilégié d'avoir été choisi, dès le premier tour, par 54 % d'entre eux [...].

Je m'en voudrais de ne pas souligner l'appui indéfectible que M. Jacques Parizeau nous a manifesté. Je l'en remercie chaleureusement. J'ai une pensée particulière pour les électeurs des circonscriptions de Gouin et de Pointe-aux-Trembles qui m'ont gratifié de leur confiance à plusieurs reprises depuis 18 ans. Merci à vous tous [...]. Je tiens à indiquer jusqu'à quel point mon amour du Québec et mon attachement au Parti Québécois demeurent entiers. Je veux aussi redire l'immense respect que je porte pour les militants de ce grand Parti qui a marqué l'histoire du Québec et au sein duquel j'ai eu le privilège d'évoluer à divers titres depuis plus de 22 ans. Je tiens à remercier du fond du coeur tous ceux qui jusqu'à ce jour m'auront donné leur appui. Je pense en particulier à ces milliers de jeunes, héritiers de la Révolution tranquille. L'avenir de ce parti réside dans sa capacité de répondre une fois pour toutes à leurs espérances. [...]

Après le résultat de l'élection du 26 mars, le Parti Québécois devait prendre acte du jugement des Québécois et procéder à une réflexion profonde sur ses orientations et sur ses façons de se gouverner. Il était normal aussi que le parti évalue mon leadership dans ce nouveau contexte. J'assume d'ailleurs avec humilité ma part de responsabilité dans la défaite. Toutefois, l'intensité de la remise en question du leadership ne permet pas de procéder à l'essentielle réflexion que doit faire le Parti sur le fond des choses dans la sérénité nécessaire à un tel exercice. J'aurais bien aimé contribuer à cette réflexion comme chef du Parti. Ce n'est désormais plus possible. Quelqu'un d'autre devra y présider.

Depuis mon accession à la direction du Parti Québécois en novembre 2005, j'ai connu des moments de grands bonheurs, mais aussi des épreuves que je ne saurais nier. Ces épreuves ont été, à chaque fois, des occasions d'apprendre et de grandir. J'estime avoir donné le meilleur de moi-même dans ce poste, mais les conditions actuelles ne me permettent plus de le faire. J'ai eu 41 ans récemment. Je suis encore jeune et j'ai encore beaucoup de choses à faire et à accomplir. C'est ce à quoi je me consacrerai dans les prochaines années.

J'aimerais conclure sur une note d'espoir pour ces millions de Québécois qui rêvent de plus de liberté pour leur peuple, pour leur nation. Vingt-cinq ans après l'exclusion du Québec de la constitution canadienne, les fédéralistes s'avouent incapables de réformer la fédération et l'ADQ de Mario Dumont commence déjà à reculer sur son vague désir d'autonomie. Je suis profondément convaincu que ce peuple francophone en Amérique reprendra un jour ses droits et qu'entre la résignation tranquille et sa liberté, cette brave nation choisira la liberté. Je souhaite du courage et de la détermination aux militants, aux élus du Parti Québécois et à mon successeur et les assure de mon soutien indéfectible.

Vive le Québec !"

untitled ab

« Je crois que Louis Bernard et André Boisclair doivent fonder un nouveau parti politique. Ce parti politique proposerait un pays indépendant. Les deux leaders ont une responsabilité historique face aux jeunes qui désirent vivre un jour dans un pays indépendant. Je suis convaincu que la majorité des membres du PQ suivraient les deux hommes d'État. » - Irénée Rutema Professeur de science politique*

NON NON... Boisclair ne s'est pas suicidé, c'est le PQ qui...

Posté par Angedelile à 11:40 - Permalien [#]

11.12.06

Centre Bell... 10 ans déja ?

Inauguré il y a maintenant dix ans, le Centre Bell s'est taillé une place enviable dans l'industrie du spectacle dans le monde. En une année seulement, l'amphithéâtre montréalais a été visité par un impressionnant nombre de stars, dont Bon Jovi, U2 et Madonna. «Barbra Streisand avait prévu 20 dates de spectacles seulement, dont un soir à Montréal.... D'être choisi là-dedans, ça en dit long. Montréal est vraiment devenu un arrêt incontournable», se félicite le directeur général et vice-président du Groupe Spectacles Gillett, Jacques Aubé. Dans son bureau, où trône une grande toile donnée en cadeau par Mme Streisand elle-même, des photos de U2 et une tasse de Madonna, M. Aubé explique le succès du Centre Bell par trois éléments: la structure physique de l'aréna - qualifiée d'irréprochable -, la grande diversité d'artistes qui peuvent s'y produire et les efforts déployés pour convaincre les stars à y venir.  «On reçoit des gros noms comme U2 et Madonna, mais on fait aussi affaire avec des Gregory Charles, des Cowboys Fringants et des tournées de Star Académie», fait valoir M. Aubé, qui note qu'un tel engouement pour les artistes d'un star- system local ne se vit pas ailleurs au pays et compte aussi pour beaucoup dans le grand nombre de billets vendus.

l

2007... Justin Timberlake, le 31 janvier, et Christina Aguilera, le 28 mars. «On vient justement de recevoir le plan technique de la scène de Justin Timberlake», confie Jacques Aubé en montrant le croquis détaillé de la salle. «Il a une scène à 360 degrés avec des élévateurs et des bars sur le plancher ; comme une discothèque», décrit-il. Seul Paul McCartney n'a pas succombé au charme du Centre Bell au cours de la dernière année. «Ce n'est pas fini; s'il reprend sa tournée au Canada, c'est sûr qu'il vient chez nous», confie M. Aubé.

«Il n'y a pas d'obstacle 12656 et nous sommes très tenaces», ajoute Jacques Aubé.

Pour rester l'un des plus grands vendeurs de billets du monde, le Centre Bell doit attirer des vedettes à Montréal et, à ce chapitre, le Groupe Spectacles Gillett n'a de leçon à recevoir de personne. En acceptant de venir à Montréal, chacune des stars fait parvenir sa liste d'exigences, qui sont toutes - même les plus extravagantes - respectées à la lettre pour qu'elles aient un souvenir impérissable de leur passage ici. «Madonna avait demandé à ce que chacun des sièges de toilettes soit changé et on l'a fait», mentionne Jacques Aubé. Pour plaire et éblouir les vedettes, le Groupe Spectacles Gillett se montre imaginatif, prévoyant par exemple des jeux gonflables pour les enfants. Les efforts du Centre Bell et les «petites attentions» dont jouissent les stars portent apparemment fruit. Les artistes adorent venir à Montréal. Madonna était contente de voir l'hélicoptère de TVA qui la suivait depuis son arrivée à l'aéroport. Elle arrivait de Chicago et elle avait eu, là-bas, un tout petit article dans le journal».

Madonna

Selon le classement établi par le magazine Pollstar, l'amphithéâtre montréalais, avec ses 420 597 billets vendus durant les neuf premiers mois de l'année, se classe juste derrière l'aréna de San Jose (surnommé le Shark Tank), qui en a vendu 462 436 billets, le Madison Square Garden de New York, qui en a vendu 598 270, et le Manchester Evening News Arena, en Angleterre, qui en a écoulé 646 356. Promoteur exclusif du Centre Bell et principal locateur de salles à Montréal, le Groupe Spectacles Gillett arrive pour sa part en 10e position des promoteurs ayant vendu le plus de billets depuis janvier dans le monde, en ayant écoulé 742 419 pour l'ensemble de ses spectacles au Centre Bell et ailleurs à Montréal. Le palmarès est dominé par des géants, dont Live Nation (avec plus de 23 millions de billets vendus), AEG Live (plus de 6,5 millions) House of Blues Concerts (plus de 5,5 millions) et certaines de leurs divisions.

Merci ! Dany Bouchard [Journal de Mtl]

Posté par Angedelile à 23:56 - Permalien [#]


19.11.06

De Schwartz à Zbriger !

C'est en pensant à la saga de Ben's que le fameux smoke meat m'est revenue en tête ! Pour ma part, je crois fermement que Ben's était bel et bien mort avant cette semaine ! Le vrai de vrai "Smoke Meat" quand à lui... persiste et on le trouve qu'à un seul endroit... Schwartz's Smoke Meat ! Installé au sur le boulevard Saint-Laurent depuis des lunes, Schwartz fut fondé en 1928 par Reuben Schwartz. Décédé en 1971, son associé de l'époque, Maurice Zbriger reprend la direction de la boîte à lui seul. Lui qui était est musicien professionnel et premier violoniste de l'OSM dirigera l'établissement d'une main de Maître jusqu'à son décès, le 5 avril 1981. Schwartz's s'est acquis une réputation de culte lors de Expo 1967 et les Jeux Olympique en 1976. Il faut encore faire la file pour y savourer le fameux "sandwich"!

smokkke  poster_schwartz_lo

Mme Armande Toupin-Chartrand, une amie de ma famille et une grande amie de Zbriger, hérite du resto le plus culturel de Montréal et en prendra un soin jaloux jusqu'en 1999. C'est cette année là qu'elle vendra la mine d'Or. Armande Toupin-Chartrand était comme ma tante, ma mère s'était liée d'amitée avec elle dès le début des années cinquante, elle visitait notre famille, toujours la grande chum de ma mère, et de mon père. Elle était présente à toutes les fêtes ou réunions de familles, et ne manquais jamais une partie de cartes chez les Tremblay ! Tout comme elle, mes parents aussi ont été commerçants, trois commerces dans le grand Montréal. Malheureusement, je n'ai pas revue "ma tante Armande" depuis une bonne dizainne d'années, la dernière rencontre que nous avons eu.. c'était lors des funérailles d'un grand ami de la famille, Monsieur Guy. Hélas nous nous sommes perdus de vue comme c'est souvent le cas pour bien du monde. Les années passent, je pense si souvent à elle... et sa voix unique résonne encore au dessus de mes souvenirs. Elle m'appelait "tchou-tchou" comme tout le monde d'ailleurs... mais ça... c'est une autre histoire !

bilde  photo15  untitled

Faits suprenants : Reuben Schwartz, n'aimait pas du tout le smoked meat et Zbriger n'est pas un grand amateur de smoked meat, lui non plus! Le célèbre resto du boulevard Saint-Laurent n'aura connu que quatre propriétaires. Il y à encore du personnel qui y travaille depuis plus de 30 ans. Chapeau au Palace de la "sandwich fumée" !

photo1  photo2  photo3 

Maurice Zbriger fut un compositeur prolifique à qui l'on doit quelque 250 chansons, 42 marches et 8 ouvertures. Zbriger ne pouvait pas poursuivre une carrière comme violoniste de concert parce que son épouse était dans la santé fragile. Mme Zbriger était une pianiste jusqu'à sa mort après 65 ans de mariage. Il composait quand même... Les individus honorés par Zbriger ont fréquemment reçu des copies de la musique avec des lettres qu'il a commissionnées.

Maurice Zbriger

10/07/1896 ~ 05/04/1981

Posté par Angedelile à 17:55 - Permalien [#]

12.11.06

Tous ces gens... OÙ sont-ils ?

  20041027_01_0120030601_0620030601_0820051213_01_01

20050824_0120040922_0120041029_0120040712_01_01

3

20050126_0120060418_01

fff

O ù   s o n t - i l s  ?

Pour transmettre des informations...

Téléphone : 310-4141

Courriel : crime.personne@surete.qc.CA

Posté par Angedelile à 01:56 - Permalien [#]

27.09.06

Élizabeth Hurley a dit sa ?

Élizabeth et la fameuse Pomme-Grenade dont tout le monde parle...

Le fruit provient d’un arbre provenant de l’Extrême-Orient, soit de l’est de l’Iran et nord de l’Inde. La pomme-grenade, ainsi appelée par la présence d’une multitude de pépins, était le symbole de la fertilité dans l’Antiquité. Les recherches scientifiques des dernières années nous ont permis de découvrir la présence d’acide ellagique dans la Pomme-Grenade. A l’état naturel, l’acide ellagique a comme fonction pour les plantes de se protéger contre les infections virales et bactériennes. De plus, le jus de la grenade contiendrait de puissants antioxydants et serait recommandé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires.

« Hugh et moi rions au même moment, nous avons adoré les mêmes livres, mangé la même nourriture, nous détestons le chauffage central et dormons avec la fenêtre ouverte. Je croyais que ces choses étaient vitales, mais se ressembler comme deux gouttes d'eau a finit par ne plus suffire.»

pic9Hurley

« Je me suiciderais si j'étais aussi grosse que Marilyn Monroe »

C'est la "Porte-parole" planétaire pour la pretigieuse maison Éstée Lauder qui parle !

Quelle connerie ! Pas croyable !

_____________________________________________________________

Posté par Angedelile à 03:11 - Permalien [#]

10.09.06

Wow belle pub !

anime

Posté par Angedelile à 19:37 - Permalien [#]

01.09.06

le parachute...

_________________________________________________________________________________

LE PARACHUTE...

Charles Plumb était pilote de chasse dans la marine américaine au Vietnam. Après 75 missions de combat, son avion fut abattu par un missile sol-air. Il s'éjecta de son appareil et atterrit avec son parachute dans une zone contrôlée par l'ennemi. Il fut capturé par les communistes vietnamiens et passa six ans en prison. Il survécut à l'épreuve et donne aujourd'hui des conférences sur les leçons à tirer de son expérience. Un jour, Plumb et sa femme étaient assis dans un restaurant, lorsqu'un homme se leva d'une autre table et s'approcha de lui pour lui dire:

" Vous êtes Plumb!

Vous étiez pilote de chasse au Vietnam sur le porte-avions Kitty Hawk.  Votre avion a été abattu ! "

" Comment donc le saviez-vous ? " Demanda Plumb.
" Je me suis occupé de votre parachute. ", Répondit l'homme.
Plumb eut le souffle coupé par la surprise et exprima toute sa gratitude.
L'homme fit un geste de la main et dit : " N'est-ce pas que ça a marché? "
Et Plumb lui assura :

" Et comment. Si votre parachute n'avait pas fonctionné, je ne serais pas de ce monde aujourd'hui. "

Plumb n'arrivait pas à dormir cette nuit-là, car il pensait sans cesse à cet homme. Il se demandait à quoi il ressemblait dans un uniforme de marine : un béret blanc, une bavette dans le dos et un pantalon a pattes d'éléphant.  Combien de fois il avait pu le voir sans même lui dire "Bonjour, comment ça va ? " Ou quelque chose de ce genre. Car voyez-vous, Plumb était pilote de chasse alors que cet homme n'était qu'un "marin "! Plumb pensa à toutes ces heures que le marin avait passé, sur le navire, à plier soigneusement des parachutes sur une longue table de bois, ayant à chaque instant entre les mains le destin d'une personne qu'il ne connaissait pas.

Aujourd'hui, lors de ses conférences, Plumb demande à son auditoire:

" Qui prend soin de votre parachute ? "

Nous avons tous quelqu'un pour nous apporter ce dont nous avons besoin pour passer la journée. Plumb raconte aussi que lorsque son appareil fut abattu en territoire ennemi, il eut besoin de différents types de "parachutes ". Il eut besoin de ses parachutes physique, mental, émotionnel et spirituel. Il puisa dans toutes ses ressources pour rester en vie. Parfois, en raison des vicissitudes de la vie quotidienne, nous oublions ce qu'il y a de vraiment important.


Nous oublions de dire " Bonjour ", " S'il vous plaît" ou " Merci " ou de féliciter une personne qui vient de connaître un grand événement. Nous oublions, aussi, de faire un compliment ou simplement une gentillesse uniquement pour le plaisir de le faire. Au cours de cette semaine, ce mois-ci ou cette année, retrouvez les gens qui " prennent soin de votre parachute ". . .

Parfois, on se demande pourquoi des amis continuent à nous envoyer des histoires drôles sans nous écrire un seul mot. Peut-être parce que, quand on est tous occupés et qu'on a envie, malgré tout, d'entretenir la relation, on envoie des histoires drôles. C'est, aussi, une façon de montrer qu'on pense toujours à vous, que vous comptez beaucoup, qu'on vous aime toujours.C'est pour cela qu'on vous envoie une histoire drôle. La prochaine fois, donc, que vous en recevrez une, sachez que cela signifie qu'on a pensé à vous aujourd'hui et que votre ami(e) à l'autre bout de son ordinateur voulait juste vous envoyer un sourire ou prendre soin de... votre parachute !

Posté par Angedelile à 22:04 - Permalien [#]

02.08.06

Marilyn

"L'argent ne m'intéresse pas. Je veux juste être merveilleuse."

Norma Jean Mortensen 

Marylin__2_

~ 1 juin 1926 - 5 août 1962 ~

"Tout ce qui compte vaut la peine d'attendre".

"Sous mes robes, je ne porte ni gaine ni soutien-gorge."

"Je n'ai jamais envie de blesser quelqu'un, mais vous ne pouvez pas être trop gentille avec les gens car ils vous piétineraient à mort !"

marilyn_monroe_gallery_main_2

"À Hollywood la vertu d'une femme est beaucoup moins importante que sa coiffure. On vous juge sur votre apparence, et pas sur ce que vous êtes. A Hollywood, on vous paiera un baiser mille dollars, et on donnera cinquante cents pour votre âme. Je le sais, parce que j'ai très souvent refusé la première proposition, et très souvent mendié la seconde."

Marylin__2_

"Etre une ratée à Hollywood c'est comme mourir de faim à la porte d'un banquet.

L'odeur du filet mignon peut vous rendre folle."

FILa1

"Une carrière c'est fantastique, mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit lorsqu'on a froid."

"Je dors toujours la bouche ouverte. Je le sais parce qu'elle est ouverte quand je m'éveille."

"Je ne serai jamais une grande artiste, mais, en travaillant, je peux encore espérer en devenir une bonne."

marilyn_monroe_gallery_20_main_4

"Les femmes ont à leur disposition deux armes terribles : le fard et les larmes. Heureusement pour les hommes elles ne peuvent pas s'en servir en même temps."

En réponse à la question d'un journaliste : "portez-vous de faux seins?", Marilyn rétorqua : "Ceux qui me connaissent vraiment n'ont pas besoin de le demander !"

"Est-ce que cela ne vous ennuie pas de vivre dans un monde fait par et pour l'homme ?

Cela ne m'ennuie pas tant que je puis y être une femme."

Marilyn_Monroe_by_CremeCaramel

"Les chambres séparées respirent la solitude.

J'estime que les gens ont besoin de chaleur humaine, même s'ils sont endormis et inconscients."

À propos d'Arthur Miller, Marilyn disait : "C'est un merveilleux auteur, et un homme très brillant. Mais je pense qu'il est meilleur auteur que mari." Arthur Miller, lui, affirmera : "Le soleil paraît terne à côté de Marilyn.", mais aussi que "Marilyn était la fille la plus triste du monde". En 1950 Groucho Marx l'engage pour le film "La pêche au trésor" car selon ses dires "elle a le plus beau cul de la profession !"

"Avec Joe di Maggio, au temps du cinéma muet, nous aurions fait un excellent couple."

" Voila l'ennui...un sexe symbol devient une chose. J'ai horreur d'être une chose. Pourtant, quitte à être un symbol, j'aime autant être un symbol érotique plutôt que de symboliser n'importe quoi!"  Marilyn commence, en 1962, le tournage de Something’s Got To Give de George Cukor. Ce tournage est interrompu en juin 1962,

Marilyn est trop épuisée physiquement et ne peut continuer. Elle sera contrainte ainsi que Dean Martin son partenaire (qui prend sa défense) à payer des dommages et intérêts à la Fox pour rupture de contrat. Très déprimée, dans la nuit du 4 au 5 août, elle décède. Les vraies raisons de son décès restent aujourd'hui encore l'objet de polémiques.Le rapport du médecin-légiste de Los Angeles parle de suicide probable, dû à une overdose de barbituriques.

Marilyn_Monroe_by_dilly

Selon le romancier américain Norman Mailer, Marilyn aurait été victime d'un complot ourdi par le F.B.I. et la C.I.A. dans le but d'accumuler des preuves contre les Kennedy. L'écrivain en fait la première victime d'une série d'assassinats politiques incluant les Kennedy, Malcolm X et Martin Luther King. Selon Anthony Summers, qui enquêta sur sa mort, à tous les échelons des intimes et du pouvoir (Robert Kennedy, alors ministre de la Justice, était, dit-on, l'amant de l'actrice), on s'employa à faire du suicide volontaire ou involontaire de Marilyn quelque chose d'inévitable.

Miss_Monroe_by_pair_o_dice

D'après Don Wolfe (Marilyn Monroe, Enquête sur un assassinat, 1998), Marilyn Monroe a été assassinée. Cette version impliquerait Robert Kennedy et tout un ensemble de proches de l'actrice qui se seraient tus pendant des années.Aux dires de Donald Spoto, l'un de ses biographes, Marilyn est décédée à la suite d'une erreur médicale. On lui aurait administré un lavement à l'hydrate de chloral (le chloral lui permettait de dormir) alors qu'elle avait absorbé, préalablement, du Nembutal. Le mélange de ces deux substances peut, paraît-il, s'avérer fatal. Cette mort a inspiré dès 1963 la chanson Who killed Norma Jean ? de Norman Rosten et Pete Seeger. Sa personne, son impact et sa disparition ont également inspiré la chanson Candle in the Wind d'Elton John en 1975.

estrella101estrella101estrella101estrella101estrella101

Les deux citations de Marilyn que j'adore

– Que portez-vous pour dormir ? MMani012
– N° 5 de Chanel

– Entre deux séances de photos, que mettez-vous ? monroe_marilyn_black_white_4900081
– La radio

Marilyn_Monroe

Posté par Angedelile à 12:45 - Permalien [#]

27.02.06

Geisha

Une petite fille de neuf ans, aux superbes yeux gris-bleu, tels ceux de sa mère qui se meurt, est vendu par son père, un modeste pêcheur, à une maison de geishas : ainsi commence l’histoire de Sayuri dans le Japon des années trente. C’est à travers son regard d’enfant malheureuse que l’on découvrira Gion la décadente, le quartier du plaisir à Kyoto, avec ses temples resplendissant, ses théâtres raffinés et ses ruelles sombres. C’est à travers son initiation et sa métamorphose que l’on apprendra l’art d’être geisha, les rites de la danse et de la musique, les cérémonies de l’habillage, de la coiffure et du thé, comment il sied de servir le saké en dévoilant à peine son poignet, comment surtout il faut savoir attirer l’attention des hommes et déjouer la jalousie des rivales. Née sous le signe de l’eau, n’agissant jamais sans consulter son almanach, franchissant épreuves sur épreuve, Sayuri nous entraîne dans le tourbillon des choses de la vie, futile et tragique comme la Seconde Guerre mondiale qui détruira Gion. Femme amoureuse toutefois, éprise d’un homme de qualité, elle raconte aussi, toujours de sa voix limpide et inoubliable, la quête sans cesse recommencée de la liberté.Ce livre est à lire absolument...

Posté par Angedelile à 00:13 - Permalien [#]