C'est en pensant à la saga de Ben's que le fameux smoke meat m'est revenue en tête ! Pour ma part, je crois fermement que Ben's était bel et bien mort avant cette semaine ! Le vrai de vrai "Smoke Meat" quand à lui... persiste et on le trouve qu'à un seul endroit... Schwartz's Smoke Meat ! Installé au sur le boulevard Saint-Laurent depuis des lunes, Schwartz fut fondé en 1928 par Reuben Schwartz. Décédé en 1971, son associé de l'époque, Maurice Zbriger reprend la direction de la boîte à lui seul. Lui qui était est musicien professionnel et premier violoniste de l'OSM dirigera l'établissement d'une main de Maître jusqu'à son décès, le 5 avril 1981. Schwartz's s'est acquis une réputation de culte lors de Expo 1967 et les Jeux Olympique en 1976. Il faut encore faire la file pour y savourer le fameux "sandwich"!

smokkke  poster_schwartz_lo

Mme Armande Toupin-Chartrand, une amie de ma famille et une grande amie de Zbriger, hérite du resto le plus culturel de Montréal et en prendra un soin jaloux jusqu'en 1999. C'est cette année là qu'elle vendra la mine d'Or. Armande Toupin-Chartrand était comme ma tante, ma mère s'était liée d'amitée avec elle dès le début des années cinquante, elle visitait notre famille, toujours la grande chum de ma mère, et de mon père. Elle était présente à toutes les fêtes ou réunions de familles, et ne manquais jamais une partie de cartes chez les Tremblay ! Tout comme elle, mes parents aussi ont été commerçants, trois commerces dans le grand Montréal. Malheureusement, je n'ai pas revue "ma tante Armande" depuis une bonne dizainne d'années, la dernière rencontre que nous avons eu.. c'était lors des funérailles d'un grand ami de la famille, Monsieur Guy. Hélas nous nous sommes perdus de vue comme c'est souvent le cas pour bien du monde. Les années passent, je pense si souvent à elle... et sa voix unique résonne encore au dessus de mes souvenirs. Elle m'appelait "tchou-tchou" comme tout le monde d'ailleurs... mais ça... c'est une autre histoire !

bilde  photo15  untitled

Faits suprenants : Reuben Schwartz, n'aimait pas du tout le smoked meat et Zbriger n'est pas un grand amateur de smoked meat, lui non plus! Le célèbre resto du boulevard Saint-Laurent n'aura connu que quatre propriétaires. Il y à encore du personnel qui y travaille depuis plus de 30 ans. Chapeau au Palace de la "sandwich fumée" !

photo1  photo2  photo3 

Maurice Zbriger fut un compositeur prolifique à qui l'on doit quelque 250 chansons, 42 marches et 8 ouvertures. Zbriger ne pouvait pas poursuivre une carrière comme violoniste de concert parce que son épouse était dans la santé fragile. Mme Zbriger était une pianiste jusqu'à sa mort après 65 ans de mariage. Il composait quand même... Les individus honorés par Zbriger ont fréquemment reçu des copies de la musique avec des lettres qu'il a commissionnées.

Maurice Zbriger

10/07/1896 ~ 05/04/1981